4 conseils anti-stress pour l’entretien d’embauche

Par , le 29/11/2016Imprimer cet article

Stress entretienLa plupart des candidats sont très tendus à l’approche d’un entretien d’embauche. Pour transformer son stress en élément positif, voici quelques conseils simples mais utiles !

Visualiser sa réussite

C’est un concept qui parle peut-être plus aux Anglo-Saxons qu’à nous autres Français, mais tentons : la visualisation de la réussite, pour éviter l’échec. Le principe est simple : comme en voiture ou à vélo, vous vous dirigez en général, consciemment ou non, vers ce vers quoi vous tournez votre regard. De la même manière qu’on évitera de regarder un mur en conduisant, on évitera donc de visualiser l’échec en entretien ou au départ d’un 100m en finale des Jeux Olympiques. Du moins si l’on souhaite aller au bout. La pensée positive vous permettra de vous projeter plus loin, au-delà de l’entretien. Imaginez-vous quitter votre interlocuteur après un échange productif et équilibré. Projetez-vous mentalement une étape plus loin afin d’apporter de la pertinence à vos réponses et vos interventions au cours de l’échange.

Se préparer comme il faut

Préparer son entretien permet de s’économiser une bonne dose de stress le jour J. Cela permet d’éviter les grosses surprises et d’arriver au rendez-vous plus en confiance. Parmi les basiques : réviser les questions fréquemment posées en entretien, se renseigner sur l’entreprise, son secteur d’activité et sur le poste. Et côté pratique : se munir de plusieurs CV et d’un stylo, avoir en tête le nom et le poste de l’interlocuteur rencontré, avoir bien estimé son temps de transport pour ne pas arriver en retard, ou en nage.

Prendre le temps de s’exprimer

Être pressé, c’est être stressé. Prenez le temps d’analyser les questions posées pour y répondre avec le plus d’à-propos possible. Ne vous précipitez pas, respirez et exprimez-vous clairement, calmement. Cela vous évitera quelques faux pas.

Se souvenir que l’on est la réponse à un besoin

Et pourquoi pas accepter l’idée que l’on n’est pas juste présent pour être jugé mais bien pour apporter une solution à un problème ? Car l’entreprise qui recrute cherche un candidat à même de combler un manque. Elle recherche des compétences dont elle ne dispose pas en interne, ou pas en ressources suffisantes. Donnez au recruteur l’envie de faire de vous un futur collaborateur !




Rejoignez-nous sur :

Partage

Sondage