Comment optimiser votre profil LinkedIn

Par , le 02/01/2013Imprimer cet article

Nous avions il y a peu évoqué le profil Viadeo qui plaît aux recruteurs. De manière générale, les conseils que nous dispensions dans cet article s’appliquent également à LinkedIn, à quelques subtilités près… Vous l’aurez d’ailleurs peut-être remarqué, LinkedIn a récemment intégré des « grades » aux profils. Ainsi, plus votre profil est optimisé plus vous vous approchez du grade « All-star / Expert absolu » et donc plus votre profil est efficace, percutant.

Conseil n°1 : un profil à jour, toujours et une photo !

Expériences actuelles ou passées, formation(s) : soyez précis, faites apparaître les dates, les intitulés de diplômes et de postes. Mentionnez également vos réussites, les distinctions obtenues, les éventuelles missions de bénévolat ou année de césure effectuées. LinkedIn le dit et le répète : les profils avec photo sont beaucoup plus visités. Qu’on le veuille ou non, les gens de passage sur les profils se sentent plus rassurés lorsqu’ils se représentent la personne qu’ils convoitent éventuellement. Ne négligez donc pas l’aspect visuel de votre profil et voyez la photo comme un moyen d’y ajouter une touche personnelle.

Conseil n°2 : travaillez les mots-clés, oubliez les « créatif », « dynamique » et autres « motivé » !

Si vous avez lu notre article sur les 10 mots les plus utilisés sur LinkedIn en 2012 (et pourquoi ils ne servent pas à grand-chose) vous devinez peut-être ce qui vient. Répétons-le : utiliser des termes génériques pour décrire ses compétences et qualités ne sert à rien. Pourquoi ? Tout simplement parce que ces termes ne sont pas des critères de recherche pour les recruteurs. Indiquez plutôt des mots-clés se rapportant à votre activité, à vos compétences. LinkedIn vous incite d’ailleurs fortement à le faire en vous en suggérant de manière régulière. Vous avez des compétences en « Communication interne », en « Administration du personnel », en « Traduction » ? Validez ces éléments ! Le réseau social permet même depuis peu à vos contacts de vous recommander sur un critère en particulier. Par exemple, vous travaillez en mode projet avec une agence externe et vous êtes spécialiste en développement de la marque Employeur ou des Réseaux Sociaux de votre entreprise ? Vos contacts de l’agence comme vos collaborateurs directs pourront venir attester de votre expertise, valorisant ainsi encore plus votre profil !

Conseil n°3 : demandez des recommandations !

Vous l’aurez compris, il est bon d’être recommandé : pour vos compétences (cf ci-dessus) comme pour vos expériences. Et plus les recommandations reçues ont de poids, mieux c’est, évidemment ! Par cela, comprenez que les recommandations d’anciens managers, de directeurs généraux, de collaborateurs projet externes sont toujours les bienvenues. Plus la recommandation est sérieuse, plus le recruteur y attachera d’importance. Évitez de vous faire recommander par un camarade de fac ou d’ESC, cela peut paraître douteux. Sachez en tout cas que selon LinkedIn, les profils sur lesquels apparaissent des recommandations ont 3 fois plus de chance de ressortir dans les recherches. La recommandation est un gage de confiance et de fiabilité pour le visiteur.

Conseils n°4 : ne négligez aucune section (présentation, intérêts, langues, groupes, entreprises suivies…)

Il arrive que l’on se dise : « le recruteur n’ira pas regarder tout en bas de mon profil ». Détrompez-vous, le recruteur est un curieux comme un autre, qui essaiera de se faire la meilleure idée possible de vous. Ainsi, n’hésitez pas à vous présenter, à indiquer les langues que vous maîtrisez, vos principaux centres d’intérêts. Ne négligez pas non plus les groupes. Sur LinkedIn, il existe de très nombreux groupes professionnels. Rejoignez les plus pertinents pour vous, en fonction de vos intérêts et de votre secteur d’activité. De même pour les sujets de news : le réseau vous créera alors un journal personnalisé chaque jour ! Et puis, soyez corporate, suivez les entreprises pour lesquelles vous avez travaillé.

Conseil n°5 : réactivez régulièrement votre réseau

Tout d’abord en « réseautant », puisque c’est le but premier de l’outil. Répondez aux demandes de contact, pensez à en envoyer lorsque le nom d’un ancien collègue vous revient ou que LinkedIn vous suggère un collaborateur actuel que vous appréciez (ou dont vous pourriez apprécier le réseau…). Et puis, animez votre réseau, en postant des nouvelles depuis votre page d’accueil par exemple, en partageant des news en lien avec votre secteur d’activité ou susceptibles d’intéresser vos contacts. Plus ils aimeront vos statuts, partageront vos news, plus les moteurs de recherche vous aimeront vous.

Vous avez aimé cet article ? Pensez à vous abonner à notre flux RSS !

A lire également :

Dois-je accepter tout le monde sur LinkedIn et Viadeo ?

Faut-il suivre les Pages Entreprise des recruteurs sur LinkedIn ?

Contacter un recruteur sur LinkedIn ou Viadeo




Rejoignez-nous sur :

Partage