Comment mentionner une RQTH sur un CV ou en entretien?

Par , le 04/11/2014Imprimer cet article

Si de plus en plus d’entreprises s’ouvrent à la thématique du handicap, il existe encore beaucoup de réticences de la part des candidats à mentionner leur RQTH  sur leur CV ou en entretien. Pourtant, les entreprises de plus de 20 salariés doivent satisfaire au quota de 6% de travailleurs handicapés dans leurs effectifs. La mention d’une RQTH sur un CV peut faciliter les recherches de recruteurs en quête de candidats en situation de handicap et leur permettre de proposer des postes adaptés. Talentéo vous propose quelques conseils pour vous aider à mentionner au mieux votre RQTH sur votre CV et en entretien.

Mentionnez les aménagements de poste légers

La loi prévoit des droits spécifiques aux salariés en situation de handicap : aménagements de poste, aménagements horaires, accompagnement d’un tuteur ou d’un traducteur… Ces éléments peuvent parfois effrayer le recruteur. Cependant, pour de nombreuses personnes RQTH, les aménagements de poste nécessaires ne sont que légers : acquisition d’un fauteuil ergonomique, d’un repose-pied, etc. N’hésitez-pas à mentionner votre RQTH sur votre CV, d’autant plus si votre handicap ne nécessite aucun aménagement particulier.

Informez l’employeur des avantages

Vous pouvez également mentionner les avantages pour l’entreprise à recruter une personne RQTH :

Source: Agefiph

Présentez votre RQTH de manière originale

Les profils marketing ou communication peuvent par exemple s’autoriser une note d’humour ou de dérision sur leur CV. Libre à chacun d’aborder la thématique de manière originale. Comme sur cette présentation issue de Doyoubuzz :

 

Selon Florence, Exécutante packaging dans une boite de communication, il est important de ne pas jouer la carte de la sensiblerie. Certes, « les a priori sont difficiles à combattre, mais il faut en tenir compte et ne pas se laisser aller à jouer sur la corde sensible, technique qui de toute façon ne fonctionne pas ». Sachant que « le plus grand mal est l’ignorance de l’autre », il est préférable de parler du handicap sans tabou.

Ne cachez pas votre RQTH

Rien n’est plus agaçant pour un recruteur que d’apprendre que vous ne lui avez pas mentionné votre handicap  et que des aménagements de poste sont nécessaires après un recrutement. Si 80% des handicaps sont invisibles, il reste essentiel de ne rien cacher sous peine parfois de générer de l’indifférence ou une attitude négative de la part de l’employeur.

Imaginez-vous la situation inverse: c’est votre premier jour au poste de commercial sédentaire, suite à un remaniement, vous vous retrouvez au poste de commercial itinérant à faire du porte à porte, élément qu’on avait « oublié » de vous mentionner lors de l’entretien. Comment le percevez-vous?

En bref

Il arrive que des postes ne soient pas adaptables à certains handicaps alors que d’autres postes le sont. Il est préférable pour le recruteur de connaître votre situation pour adapter au mieux le poste au profil, par exemple, faire en sorte qu’un poste soit sédentarisé.

Pensez qu’un recruteur qui vous contacte avec un CV mentionné RQTH, est un recruteur qui accepte votre différence.




Rejoignez-nous sur :

Partage