CV : comment mettre toutes les chances de son côté ?

Par , le 15/07/2015Imprimer cet article

On a déjà à peu près tout abordé en matière de rédaction de CV, de forme, de ce qu’il faut faire ou non, comment et pourquoi. En revanche, on ne rappelle que rarement les éléments qui peuvent réellement faire la différence : de la rigueur, de la différenciation et surtout beaucoup de réactivité. Augmentez vos chances de retenir l’attention du recruteur !

 

–          Penser à l’orthographe & à la mise en forme

Il est intéressant de jouer sur l’aspect « visuel », sans que le CV n’en devienne un réel panneau publicitaire. N’hésitez pas à accorder plus d’espace aux expériences les plus conséquentes, qui gagnent à être mises en avant. Une expérience de 2 mois en job d’été ne doit pas avoir autant d’importance visuellement dans votre CV qu’un CDD de 18 mois au cours duquel vous avez pu acquérir ou renforcer des compétences clés et obtenir des résultats concrets.

Équilibrez votre CV : laissez de côté les expériences peu pertinentes afin de mieux mettre en avant les expériences de poids, qui auront un intérêt pour le poste que vous convoitez.

 

–          Bien choisir le titre

Le titre d’un CV est un élément important. Mais attention, mal utilisé, il peut brouiller les cartes. Le titre doit toujours correspondre au poste convoité ou à l’inverse doit être pensé pour être assez générique pour correspondre à plusieurs types d’opportunités. En cas de doute, mieux vaut ne pas indiquer de titre que de titrer « chargé de production audiovisuelle » lorsque l’on vise un poste de « chargé de communication » par exemple.

 

–          Mettre en avant des compétences spécifiques

Pensez toujours à mentionner les éléments qui vous permettront de vous différencier. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’au moment où le recruteur reçoit votre CV, il en reçoit probablement plusieurs dizaines d’autres.

Mettez donc en avant des éléments clés : compétences techniques, informatiques ou linguistiques spécifiques (prépondérant notamment sur les profils pénuriques où cela peut faire la différence), résultats obtenus sur un poste précédent, réussites, … .

 

–          Indiquer une spécialité dans un secteur d’activité particulier

Si cela n’apparaît  pas toujours dans l’annonce, mettre en avant une expertise dans un secteur d’activité particulier peut être un vrai plus. Prenons le cas d’un cabinet de recrutement qui rechercherait un profil comptable dans pour une entreprise de BTP. A profil équivalent, le candidat qui aura déjà une expérience en entreprise dans ce secteur d’activité se démarquera.

–          Répondre aux offres dès qu’elles paraissent

Plus vous répondez vite, plus vous aurez de chances de faire partie de la première sélection. Les recruteurs doivent parfois pourvoir des postes dans des délais restreints et examinent ainsi rapidement les premiers CV reçus. Si parmi ces CV, ils trouvent le ou les bons candidats, les jeux sont presque faits… En cabinet de recrutement, les consultants doivent par exemple rapidement pouvoir short-lister des candidats, qu’ils recevront en entretien avant de les présenter, lorsque le profil correspond aux besoins du client, à l’entreprise demandeuse.

 

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre flux RSS !




Rejoignez-nous sur :

Partage