7 habitudes à perdre quand on cherche un emploi

Par , le 16/11/2016Imprimer cet article

Mauvaises habitudes recherche d'emploiCela fait des mois que vous cherchez un emploi : une période compliquée, d’autant plus quand les retours positifs se font attendre. La tentation de baisser les bras peut être grande, mais attention : cela peut conduire à commettre certaines erreurs… qui n’arrangeront rien ! Explications.

  1. Toujours envoyer le même CV

Oui, c’est tentant. Lorsque l’on envoie de nombreuses candidatures chaque jour, il semble quasi impossible d’adapter son CV à chaque offre ou entreprise. Pour autant, il est parfois important de s’y arrêter quelques minutes : ajuster le titre, faire parfois plus ressortir un secteur d’activité dans lequel on a évolué et qui est en lien avec l’entreprise qui recrute, une expérience qui cadre mieux avec les missions du poste proposé, etc. Un incontournable pour passer l’étape de sélection du CV.

  1. Utiliser une lettre de motivation générique

Un recruteur ne s’y méprendra pas et surtout : ne s’y arrêtera pas. Une lettre de motivation n’a d’intérêt que si elle dit quelque chose en plus, de vous, par rapport au poste convoité, à l’entreprise, à ses valeurs, à vos ambitions.

  1. Perdre de vue son objectif de départ

En désespoir de cause, on en arrive parfois à postuler à des offres qui n’ont plus grand-chose à voir avec notre expérience ou notre formation, voire nos aspirations. Une erreur. Car sans les compétences nécessaires pour le poste, sans l’expérience parfois requise, la connaissance attendue d’un secteur ou d’une langue, les chances de passer l’étape de sélection du CV sont là encore relativement faibles. Mieux vaut rester bien concentré sur son objectif initial : quelques intitulés de poste, un métier maîtrisé, des secteurs connus ou pour lesquels on saura faire montre d’un réel intérêt. L’important est de se positionner sur des postes que l’on pourra assumer et pour lesquels on saura convaincre un recruteur. Il n’y a que peu d’intérêt à se retrouver un jour en entretien, pour l’un de ces postes auxquels on avait postulé, mais sans en vouloir réellement ou sans trop y croire.

  1. Avoir une approche trop répétitive de la recherche d’emploi

Comme évoqué dans l’article « Repenser sa recherche d’emploi », l’essentiel est de s’ouvrir plusieurs voies. Pensez aux différentes options qui s’offrent à vous : sur Internet, par vos contacts, dans les journaux, auprès des agences emplois ou des entreprises directement.

  1. Ne pas suivre ses candidatures

Des candidatures, vous en avez envoyé et continuez d’en envoyer. Beaucoup. Oui, mais : à quel point les suivez-vous ? Savez-vous encore aujourd’hui à quelles offres vous avez postulé la semaine passée ? Pas nécessairement. Et pourtant, suivre et relancer ses candidatures est pri-mor-dial. Quelques conseils en vidéo.

Conseils suivi candidatures

  1. Perdre espoir

C’est certain, il est parfois très compliqué de rester positif et motivé. Cependant, il faut rester « prêt ». Prêt à se montrer sous son meilleur jour quand un recruteur appelle enfin. Prêt à convaincre, prêt à se vendre, à communiquer positivement sur ses compétences et ce que l’on peut apporter à une entreprise. Gardez à l’esprit qu’une entreprise recherchera toujours des forces vives, des personnes dynamiques, qui leur permettront d’avancer, de croître. Soyez ce profil-là. Ne baissez pas les bras si vous avez passé des entretiens mais que ceux-ci n’ont rien donné : il se peut simplement qu’un candidat plus expérimenté se soit présenté en face. La roue tourne.

  1. Ne pas préparer ses entretiens

Si vous avez des entretiens, c’est que votre profil fait mouche. Vous intéressez l’entreprise qui recrute ? Parfait ! Mais attention, obtenir un entretien, cela ne fait pas tout ! Reste maintenant à convaincre la ou les personnes que vous allez rencontrer. Pour cela, il est essentiel de bien préparer la rencontre. En se renseignant sur l’entreprise, sur son ou ses interlocuteurs (nom, fonction, pouvoir de décision, etc.), en préparant quelques questions sur le poste, les missions, le rattachement hiérarchique par exemple, si certaines informations sont manquantes ou doivent être détaillées pour une meilleure projection dans le poste. Imprégnez-vous de la culture de l’entreprise, de son actualité.




Rejoignez-nous sur :

Partage