5 bonnes raisons de parler chiffres sur un CV et en entretien

Par , le 17/01/2017Imprimer cet article

Chiffres CV entretienOn parle régulièrement du format du CV (1 page, 2 à la rigueur), des rubriques, de la forme… Aujourd’hui, les recruteurs s’intéressent également aux réalisations chiffrées des candidats. Mais alors, quels chiffres indiquer ? Comment ? Pourquoi ?

Depuis quelques années, on observe une tendance de plus en plus orientée « business » au sein des services des Ressources Humaines. On s’intéresse ainsi plus qu’avant aux réalisations concrètes des candidats : ont-ils atteint leurs objectifs, développé un secteur sur lequel ils évoluaient ou généré une partie conséquente du chiffre d’affaires de leur entreprise ? De combien de personnes étaient-ils responsables ? (management d’une équipe de 6 personnes, encadrement de 2 contrats pro). Quel était leur volume de travail ?

Pourquoi faire apparaître des chiffres sur son CV ?

1/ Sur un CV, pour étayer le descriptif habituel type « fiche de poste ». En entretien, pour donner de la crédibilité à vos propos et donner une vision concrète de vos réalisations au recruteur.

2/ Parce que les données chiffrées sont un indicateur de performance.

Exemples : « audit de 40 sites industriels en 9 mois en Rhône-Alpes » pour un ingénieur méthodes, « réalisation de 35 recrutements en 18 mois pour un chargé de recrutement », …

3/ Pour montrer que vous êtes à l’aise avec les notions d’objectif(s), de réalisation(s), de développement business, etc.

Exemples : « développement d’un portefeuille clients (+25% de CA la première année) », « dépassement des objectifs fixés (+8% de ventes additionnelles) », …

4/ Pour donner de la visibilité sur votre niveau d’expertise et votre évolution professionnelle.

Exemples : vous managiez 1 personne il y a deux ans, vous êtes aujourd’hui à la tête d’une équipe de 4 personnes, vous avez participé au recrutement de deux stagiaires pour votre service en 2010 et êtes aujourd’hui responsable du recrutement de tous les collaborateurs paye pour votre entreprise (3000 salariés en France), …

5/ Pour faire la différence.

Comment le faire ? Quelles données mettre en avant ?

Des données bien présentées donnent une impression de maîtrise. Il est important de structurer son discours autour de 3 axes principaux :

–          Présentation de la structure (taille et type d’entreprise) et du service au sein desquels vous avez évolué,

–          Quantification des actions (réalisations, encadrement de x personnes, …),

–          Notion de temporalité (dans quels délais les actions ont-elles été réalisées)

Ces données de référence sont essentiels et permettront au recruteur de se faire une idée plus précise de vos réalisations dans un contexte donné. Sur un CV, elles peuvent apparaître soit aux côtés de l’intitulé de poste, soit après le descriptif des missions sous forme de « bilan ».

Attention, les données communiquées peuvent être vérifiées lors de la prise de références par le recruteur, pensez donc à rester cohérent et factuel.

En entretien, il est recommandé de s’informer sur les objectifs chiffrés inhérents à la mission afin de se faire une idée concrète des attentes de l’entreprise.

Par Mathilde Martin, Manager Exécutif Senior en Ressources Humaines (Page Personnel).

 




Rejoignez-nous sur :

Partage