Ce que recherchent les recruteurs sur les réseaux pro

Par , le 23/06/2015Imprimer cet article

Recruteurs sur les RSOn a parfois tendance à fantasmer quelque peu l’influence réelle des réseaux sociaux dans le recrutement. Cependant, si les offres d’emploi restent le principal canal utilisé par les recruteurs, les réseaux sociaux professionnels apparaissent comme un outil complémentaire de sourcing et d’approche de candidats. Que recherchent les recruteurs ? Quels éléments mettre en avant pour ressortir dans les résultats de recherche ? Les conseils de Sacha Kalusevic.

« De manière générale, nous utilisons les réseaux pro pour obtenir des informations complémentaires sur des CV reçus. L’idée est pour nous d’en savoir plus sur le candidat, le profil Linkedin ou Viadeo permettant d’en dire plus qu’un CV classique. En dire plus sur soi, sur ses aspirations, ses intérêts, ses expériences, c’est donner plus de visibilité et donc plus de garanties aux recruteurs potentiels. Par ailleurs, évidemment, les réseaux sociaux professionnels sont un terrain de chasse aux talents. Ils nous permettent d’identifier et d’approcher des profils parfois difficiles d’accès ou pénuriques.  Les réseaux sociaux ont en quelque sorte pris le relais de la chasse pure et dure. Là où un recruteur passait des heures (voire des jours) à remonter l’organigramme d’une société pour trouver le bon candidat il y a encore quelques années,  il ne passe plus que quelques minutes aujourd’hui grâce à Viadeo ou LinkedIn. »

Comment, alors, s’organise la recherche du recruteur ?

« Sans rentrer dans le détail de recherches complexes, je dirai que la recherche va s’organiser autour de plusieurs combinaisons de mots-clés.

  • Un mot-clé « métier » issu de l’intitulé de poste + un mot-clé « secteur », par exemple (Commercial + CHR pour une recherche de Commercial dans l’hôtellerie restauration, Communication + automobile, Ingénieur + aéronautique)
  • Un mot-clé « métier » issu de l’intitulé de poste + un mot-clé « produit » (Technicien + copieur/imprimante, Export + textile)
  • Un mot-clé « métier » issu de l’intitulé de poste + un mot-clé « compétence technique » (Comptable + SAP, Développeur + Java, Infirmier + dialyse, ..)
  • Un mot-clé « métier » issu de l’intitulé de poste + un mot-clé « compétence linguistique » (Vente + mandarin, logistique + allemand, néerlandais, …)
  • Un mot-clé « métier » issu de l’intitulé de poste + le nom d’une entreprise du même secteur (marketing + Renault, consultant + Deloitte, …)

De telles recherches nous permettent déjà d’isoler des profils. En ce sens, nous recommandons à nos candidats de compléter leurs profils en ligne en gardant ces éléments à l’esprit ».

L’essentiel donc :
1/ Des intitulés de postes parlants
2/ Des expériences complétées faisant apparaître :
– le secteur d’activité dans lequel vous avez évolué,
– les produits sur lesquels vous avez travaillé,
– vos compétences techniques particulières
– les logiciels maîtrisés,
– les langues parlées,
3/ Les entreprises au sein desquelles vous avez évolué




Rejoignez-nous sur :

Partage

Sondage