Ingénieur en télécoms ?

Par , le 04/03/2014Imprimer cet article

Ingenieurs telecomsA la question « Tu travailles dans quoi ? », on entend parfois la réponse suivante : « Moi, je suis ingénieur dans les télécoms ». Réponse parfaitement possible, mais à l’instar du « Je suis fonctionnaire » ou « Mon métier ? Ingénieur », être ingénieur dans les télécoms peut laisser augurer tout type de poste. En effet, que vous travailliez pour un constructeur de matériels (infrastructures, routeurs, téléphones fixes, mobiles, etc.), un opérateur, un exploitant d’infrastructures (maintenance par exemple) ou pour un éditeur de logiciels, voire d’ « applis » mobiles, vous n’aurez absolument pas les mêmes tâches et les mêmes responsabilités. Et tant mieux !

L’univers un peu magique mais souvent flou des télécommunications permet à tout type d’ingénieur de s’y investir. Des compétences totalement différentes sont utilisables et recherchées dans ce secteur, en fonction de votre poste et de votre domaine d’activité. Par exemple et sans aucune exhaustivité :

– Électronique hardware : imaginez, concevez, testez les équipements électroniques que nous allons tous avoir entre les mains (et si possible, rendez-les efficaces, fiables et peu onéreux !).

– Électronique software : mettez-vous à la place de vos grands-parents ET de vos enfants, et proposez-leur des solutions technologiques pratiques, simples d’accès mais toujours aussi efficaces.

– Informatique : et si en plus les applications sont rapides et ergonomiques, nous vous en serons gré !

– Design : Messieurs et mesdames les designers, un téléphone qui fonctionne, c’est bien. Un téléphone qui fonctionne ET dont le design attire l’œil, c’est mieux. Proposez-nous des devices légers, beaux, solides, etc.

– Mécanique, plasturgie : ingénieurs en bureau d’études, n’hésitez pas à aider les designers (après tout, la connaissance des contraintes techniques, c’est vous !).

– Maintenance : faites en sorte que les infrastructures tiennent bon et puissent supporter les flux d’informations. Et montrez-vous réactif et disponible en cas de problèmes !

Dans tous les cas, quelles que soient votre formation et votre spécialisation, une certaine appétence et un goût pour les nouvelles technologies constituent presque un pré-requis. Si ce domaine vous intéresse, sachez que vous ne serez certainement pas le/la seul(e). Démarquez-vous, manifestez vos connaissances et votre sensibilité à ce monde très high-tech, parfois un peu « geek », et tenez-vous informé(e) des nouveautés, évolutions et autres inventions en tout genre.

—–

Vous recherchez un poste ? Rendez-vous ici !

Consultez notre baromètre Jeunes Ingénieurs.




Une réponse à Ingénieur en télécoms ?

  1. Ping : Ingénieur en télécoms ? - ...

Rejoignez-nous sur :

Partage