UX Designer : un poste à enjeux pour les e-commerçants ?

Par , le 20/10/2015Imprimer cet article

UX designerL’UX, aussi appelée expérience utilisateur, est un terme apparu dans les années 90 qui correspond « aux réponses et aux perceptions d’une personne qui résultent de l’usage ou de l’anticipation de l’usage d’un produit, d’un service ou d’un système* ». Les e-commerçants recherchent aujourd’hui la perle rare qui leur permettra de générer plus de ventes en ligne. Zoom sur le profil d’UX designer.

L’UX design est une science qui s’attache à optimiser l’expérience des internautes sur un site web de façon à faciliter leur navigation ou à les inciter à l’acte d’achat. Les e-commerçants sont les premiers à considérer cette tendance incontournable qui leur permet d’accroître leurs ventes en analysant les parcours de navigation mais également en détectant et en anticipant les attentes des utilisateurs.

L’enjeu est donc de taille pour les acteurs de la vente en ligne, de plus en plus en recherche de collaborateurs ayant une vision critique et analytique de l’ergonomie d’un site marchand. L’UX designer, profil rare et « pénurique », représente bien souvent la clé d’un site à succès.

Profil à mi-chemin entre le Webdesigner et le Chef de Projet Web, il doit avoir d’excellentes compétences en graphisme web, en maquettage d’interfaces et en architecture de site mais doit également maîtriser les techniques de webmarketing comme le référencement ou les sciences neurocognitives. En effet, l’UX design intègre également des paramètres de comportements et de psychologie qui doivent être étudiés. L’UX designer doit donc être capable de mettre en place des questionnaires, de les analyser et d’en tirer des conclusions afin de proposer des maquettes qui répondent à des scénarii établis en fonction de « personas » identifiés comme étant des « internautes type ».

Ce profil extrêmement transversal est souvent issu d’une formation initiale d’ergonome IHM et/ou de graphiste multimédia complétée par une formation en sociologie et/ou psychologie. Il est donc difficile à identifier. La pénurie de ce type de profil explique les hauts niveaux de rémunération proposés aux UX Designers : entre 45 et 55 K€ annuels brut pour des profils ayant plus de 3 ans d’expérience. Des salaires attrayants donc qui incitent les webdesigners, webmasters et chefs de projet digitaux à se pencher sur ce métier et à s’y former.

Et vous, qu’attendez-vous d’un site marchand ?

*d’après la norme ISO 9241-210




Rejoignez-nous sur :

Partage