Ce que les Français demandent au Père Noël ? Un nouvel emploi !

Par , le 18/12/2012Imprimer cet article

Dans la lettre au Père Noël que Page Personnel leur a proposé d’écrire, les actifs français expriment sans ambiguïté ce à quoi ils aspirent en priorité sur le plan professionnel pour 2013.

La première aspiration en cette fin d’année est d’avoir un nouvel emploi (62% des répondants). De manière logique, cette demande arrive très largement en tête chez les personnes actuellement au chômage (à 89%, contre 58% chez les actifs en CDI). On note aussi que les femmes citent davantage cet item que les hommes (à 66% contre 59%), tout comme les « quadras » (72%) et les personnes en CDD (72%). En revanche, chez les actifs en intérim, cette demande ne recueille que 53% des citations.

La deuxième aspiration professionnelle citée par les Français est d’avoir des perspectives d’évolution, un item cité par 41% des personnes interrogées, et davantage par les hommes (44%) que par les femmes, et par les 30-39 ans (49%). « Avoir une meilleure rémunération » apparaît en troisième position, avec 38% des citations ; une demande partagée par tous, hormis par les plus de 50 ans qui ne sont que 28% à citer cet item.

« Le trio de tête des souhaits exprimés montre clairement que les Français aspirent surtout à une redynamisation de leur vie professionnelle. Changer d’emploi ou retrouver un emploi, avoir des perspectives d’évolution et améliorer sa rémunération sont des aspirations concrètes derrière lesquelles on perçoit certes une forme d’inquiétude mais aussi de la confiance en l’avenir », commente Isabelle Bastide, Directrice Générale de Page Personnel. « Cette enquête montre aussi que les Français privilégient l’emploi et leur carrière à des facteurs de bien-être, comme l’ambiance de travail ou l’équilibre vie professionnelle/vie privée, qui seraient sans doute davantage cités si le contexte économique était plus favorable. »

L’équilibre vie privée/vie professionnelle n’arrive en effet qu’en 6ème position, devant « plus de reconnaissance au travail », « plus de formation(s) » et « moins de stress », des souhaits qui recueillent tous moins de 20% des citations.

Un quotidien professionnel plus simple à gérer

Interrogés sur leurs aspirations « moins conventionnelles », 42% des Français répondent qu’ils aimeraient moins de problèmes et plus de solutions dans leur vie professionnelle. C’est surtout vrai pour les demandeurs d’emplois (47%) et les plus de 40 ans (51%). Avoir des horaires aménagés est cité par 39% des répondants mais par 47% des femmes chez qui cette proposition arrive devant toutes les autres. Avoir un équipement informatique plus moderne est le troisième souhait, exprimé par près d’un tiers des répondants (31%) et recueille plus de voix que la possibilité de travailler de chez soi (27% des citations). Seuls 15% des répondants aimeraient changer de supérieur hiérarchique et 11% avoir de nouveaux collègues de travail.

On notera que prendre autant de jours de congés que l’on veut est loin d’être un rêve largement partagé par les Français puisque seuls 13% osent y aspirer…

 




Rejoignez-nous sur :

Partage