Comptable général, le super héros de la comptabilité ?

Par , le 01/03/2017Imprimer cet article

Le secteur de la comptabilité a dans une certaine mesure toujours été épargné par les aléas conjoncturels. Quelle que soit la situation économique, les entreprises auront toujours besoin de « regarder dans le rétroviseur » pour analyser leur activité, prédire leur avenir, suivre leurs performances et surtout répondre aux différentes obligations légales en vigueur. En revanche, même si les métiers de comptabilité générale peuvent sembler protégés et même « routiniers », ils sont au contraire régulièrement challengés par des changements structurels : modifications réglementaires, influences internationales, évolutions informatiques… A cela vient s’ajouter une tendance forte à l’externalisation et à l’automatisation se traduisant par une réelle transformation des compétences et des profils recherchés.

Etre comptable ce n’est plus simplement connaitre son PCG (plan comptable général) sur le bout des doigts, c’est aujourd’hui être un « maillon » essentiel et flexible d’une « chaîne » de plus en plus complexe. C’est dans ce nouveau schéma associant technicité et agilité que le rôle du comptable général est devenu stratégique au sein des Directions Administratives et Financières.

Alors pourquoi ce poste plus qu’un autre ? Tout d’abord, le Comptable Général est le garant de la tenue courante de la comptabilité. A ce titre, il a pour mission de veiller à la bonne comptabilisation des différents flux jusqu’à l’élaboration des clôtures comptables dont le rythme s’est accéléré et tend à devenir mensuel quelle que soit la taille de la société. Evoluant dans un environnement de plus en plus exigeant, le Comptable Général doit être un technicien pointu doté de bonnes compétences comportementales lui permettant de résister au stress, d’accompagner le changement, de communiquer efficacement… Bref, il doit devenir un super héros!

Comment endosser le costume de ce super héros des chiffres ? Tout d’abord, les prétendants doivent avoir  des bases techniques solides. Il est donc indispensable de passer par la case « études supérieures en comptabilité ». Vous devez a minima être diplômé d’un BTS Comptabilité et Gestion des Organisations, néanmoins un DCG (Diplôme de Comptabilité et Gestion – Bac +3) vous permettra d’avoir un profil plus attractif d’un point de vue technique. Un passage en cabinet d’expertise comptable sera un véritable plus dans votre parcours puisque la diversité des clients vous permettra de renforcer vos connaissances et compétences. Une fois armé de cette expertise, il ne vous restera plus qu’à convaincre votre interlocuteur grâce à vos soft skills.

Qu’attendent les Responsables Comptables de leurs futures recrues ? Sûrement pas des « geeks de la compta » mais plutôt des bons communicants capables de faire preuve d’un esprit de synthèse, d’un sens de l’organisation prononcé, de curiosité et de dynamisme. Enthousiasme et agilité peuvent venir s’ajouter à cette liste. Rassurez-vous, on ne vous demande pas de vous transformeren G.O du Club Med. Une bonne préparation en amont de l’entretien d’embauche vous permettra de travailler votre discours et de réussir à mettre en avant vos qualités personnelles. Et l’anglais dans tout ça ? Ce serait vous mentir de dire que l’on peut faire l’impasse dessus. Un bon niveau d’anglais sera la clé pour vous permettre d’atteindre un meilleur niveau de rémunération au regard de l’internationalisation croissante des entreprises. En revanche, toutes les entreprises n’ont pas le même niveau d’exigence et souvent l’écrit même approximatif est suffisant.

Et comment faire si on n’a pas eu l’opportunité de suivre cette voie royale ? La plupart des aide-comptables regardent au travers d’un plafond de verre la fonction de Comptable  Général en se disant « et si j’avais validé mon BTS.. » Existe-t-il des chemins détournés pour accéder à ce poste si convoité ? Eh bien oui, puisque les compétences techniques s’acquièrent aussi par l’expérience. Sortez de votre zone de confort, soyez curieux et demandez à ce que l’on vous montre des tâches en dehors de votre descriptif de poste ! Vous serez doublement gagnant puisque vous apprendrez tout en donnant l’image d’une personne évolutive et volontaire. En revanche, soyez patient cela pourra prendre au moins 5 ans en fonction des opportunités qui se présenteront. Pressé ? Rien ne vous empêche de reprendre vos études. Pensez au CIF (Congé individuel de formation) ou à la VAE (Validation des acquis par l’expérience).

Et un super-héros de la comptabilité, il gagne combien ? Les débutants commenceront entre 25 et 30 k€ de rémunération brute annuelle selon les secteurs d’activité et la localisation de l’entreprise. Une fois expérimentés, leur bulletin de paie pourra afficher des salaires bruts autour de 3 000 € mensuels soit entre 28 et 45 k€. Les plus pointus pourront prétendre à plus de 40 k€.

Des questions sur la comptabilité ? Retrouvez Pierre Rabozzi sur Twitter !

4484-pg_fr_infographie_comptable-general-edr-v3

Retrouvez toutes les rémunérations des métiers de la Finance & Comptabilité

 




Rejoignez-nous sur :

Partage