Comptabilité et Finance : la fin de la culture du diplôme ?

Par , le 10/12/2015Imprimer cet article

recrutement comptabilite financeEn France, de nombreux recrutements se font sur la base du diplôme, établi comme critère de pré-sélection des candidats. La détention de tel ou tel sésame peut alors vous ouvrir les portes de certaines entreprises. Sur les métiers de la comptabilité et de la finance, on constate aujourd’hui qu’un changement s’opère.

Vers la fin de la culture du diplôme à l’embauche ?

Sans aller jusque-là, il est en tout cas bon de souligner certains faits. Ce que l’on observe est simple : de nombreux profils se sont formés au fil du temps en entreprise et ont ainsi approfondi leurs connaissances et acquis de nouvelles compétences. Un comptable aura par exemple pu participer à l’implémentation de SAP dans son entreprise et se spécialiser, un autre aura travaillé d’abord sur un logiciel, puis sur un autre, et ainsi acquis la maîtrise de plusieurs outils, ce qui pourra jouer en sa faveur en termes d’employabilité. Les profils comptabilité-finance se forment de manière autodidacte pour certains, par la pratique même des outils au quotidien ou grâce à des formations réalisées à partir de supports disponibles en ligne ou en librairie spécialisée, et par le biais de formations proposées par l’entreprise pour d’autres (formations techniques sur des logiciels & ERP, programme d’introduction aux normes comptables internationales (IFRS), …).

Les profils expérimentés, mais pas nécessairement hautement diplômés à l’origine (bac pro pour les profils 10-20 ans d’expérience, BTS pour les profils 2-9 ans) -, intéressent beaucoup les PME. Ils se démarquent entre autres sur la personnalité : investissement fort, envie d’apprendre, confiance en soi et bon relationnel. On retrouvera les plus expérimentés à des postes de Directeur Comptable dans les petites et moyennes entreprises.

Les grandes entreprises plus frileuses (…)

Lire la suite de l’article sur Le Journal du Net




Rejoignez-nous sur :

Partage