Le handicap dans l’emploi industriel

Par , le 20/03/2014Imprimer cet article

Handicap industrieDepuis 1987, la loi française impose aux entreprises de plus de 20 salariés d’embaucher au minimum 6% de personnes bénéficiaires de l’obligation d’emploi. Quel bilan peut-on faire de l’accès à l’emploi des travailleurs handicapés dans le secteur industriel ?

L’industrie est l’un des secteurs qui présente le taux d’emploi de travailleurs handicapés le plus élevé avec 3,6%. En comparaison, le secteur du tertiaire présente un taux d’emploi de 2,8% en équivalent temps plein.

Comment expliquer cet écart ? Tout d’abord par la plus forte exposition des employés du secteur industriel aux accidents de travail et au travail dit « d’usure ». Avant la modernisation de la production industrielle, l’emploi dans ce secteur imposait souvent de nombreuses contraintes, notamment physiques. L’exemple de l’industrie automobile illustre bien ce cas.

De nombreuses entreprises du secteur de l’industrie adoptent depuis des années une politique volontariste pour favoriser l’accès à l’emploi des travailleurs handicapés. On peut noter par exemple que des constructeurs automobiles français font travailler depuis de nombreuses années des entreprises adaptées. On note ainsi le partenariat entre PSA et Bretagne Ateliers depuis 1977… D’autres sociétés et secteurs ont suivi le mouvement : Airbus et l’aéronautique, SNCF et le ferroviaire.

Quels types de postes peut occuper une personne handicapée dans l’industrie ? La plupart des postes dans l’industrie sont liés de près ou de loin à la production : opérateur, technicien de maintenance, méthode, qualité, bureau d’études, logistique, ainsi que des postes « ingénieur ». Tous ces postes sont accessibles aux bénéficiaires de l’obligation d’emploi.

« Nous avons de nombreux exemples de réussite de recrutement de travailleurs handicapés dans l’industrie dans des secteurs aussi divers que l’aéronautique, l’automobile, la métallurgie, l’agroalimentaire… Le message que les recruteurs cherchent à faire passer est que recruter des personnes handicapées est bel et bien possible. Aujourd’hui la quasi-totalité de nos clients dans le secteur industriel mène des politiques favorisant l’accès à l’emploi des personnes handicapées. L’objectif est d’augmenter leur taux d’emploi », indique Vincent Vallejo, Manager chez Page Personnel à Nantes.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre flux RSS !




Une réponse à Le handicap dans l’emploi industriel

  1. Ping : Le handicap dans l’emploi industriel - La...

Rejoignez-nous sur :

Partage